C’est le soir il fait nuit, je vais prendre le métro, je suis loin de mon
quartier, on est à Toulouse.
Merde ya un vigil, ils sont pas toujours là, font chier ces larbins. C’est tard,
personne prend le trom, pas moyen de passer en se dissimulant au milieu des
gens. Je ressors en réfléchissant comment faire et en traînant des pieds.
Puis je vois une autre personne que j’avais croisée en entrant qui poirote là. Je
lui demande s’il est bloqué par le vigil et je suis tout content d’apprendre qu’il
est dans la même situation que moi, les fraudeurs anonymes.
Je redescends voir ce que fait l’autre chien de garde, il marche au téléphone
portable. Je remonte vite voir mon compa de galère et lui propose de tenter de
passer dans son dos.
On se poste pas loin dans les escaliers, on le regarde….il se retourne, feu ! On
saute les barrières et on court aux escaliers, ça l’fait, on se marre.

Frauder en solo c’est la routine mais frauder avec une personne inconnue, c’est
excitant, ça donne la pêche !